Est-ce que vous vous reconnaissez ?

« Je n’ai pas eu le temps… »

« Il me manque encore quelques informations… »

« Je le ferai plus tard… »

« J’ai voulu commencer, et puis il y a eu ce coup de téléphone, et ensuite j’ai dû entamer autre chose… »

Etcetera, etcetera…

Vous avez déjà entendu ces phrases, ces explications, ces arguments, ces excuses… ?…

Il s’agit de procrastination.

Nous avons toujours les meilleures raisons au monde pour remettre à plus tard. Mais, rassurez-vous, nous en sommes tous atteints à des degrés différents (le temps qu’il m’a fallu pour écrire sur ce sujet, si vous saviez !)

On peut avoir diverses raisons pour expliquer la procrastination :

  • Mauvais gestion du temps
  • Crainte du changement
  • Mauvaise perception de l’importance des tâches à accomplir
  • Sens de la perfection (oui, oui !)

Votre objectif ? Repérez les situations où cette tendance à remettre à plus tard est vraiment marquée. Afin de pouvoir en déterminer la (les) cause(s). Et d’y trouver une (des) solution(s).

Pour y parvenir, vous garderez en tête ce que cela vous apporte, de ne plus remettre au lendemain : gain de temps, d’argent (oui, d’une certaine manière !), mieux-être (mine de rien, cela occupe continuellement une partie de notre esprit, donc on stresse, on devient quelque peu irritable, à la longue…).

Mais surtout… Vous devez être prêt au changement…

Oui, prêt, car cela va quelque peu bousculer vos habitudes, votre perception de la vie, des priorités… Il y a des moments où vous aurez envie de tout envoyer valdinguer (hum…de tout balancer…). Bref, c’est la mise en route qui demande le plus d’efforts…

Voici 11 solutions pratiques pour en finir avec la procrastination : (il en existe sûrement d’autres 😜  )

  • Solutions en lien avec le temps

  1. Fixez-vous des objectifs raisonnables et rapides. Comme pour tout changement, allez-y par étapes. Pour préparer une surprise pour un anniversaire : 1/ choisir une date, 2/ prévenir les personnes, 3/ trouver un endroit, 4/ prévoir le repas, …
  2. Mettez noir sur blanc ce que vous avez à faire sur une journée, sur une semaine. En fin de journée, ou de semaine, voyez ce que vous avez réalisé. Cela correspond à 90% à votre liste ? Vous êtes sur la bonne voie. Il y a un grand écart ? Demandez-vous si vous êtes suffisamment réaliste avec vos objectifs? Le risque étant que cela vous démotive et que vous retourniez procrastiner.
  3. Octroyez-vous une heure, ou deux (mais soyez décidé sur le temps), à consacrer sur un projet qui vous tient à cœur, sans vous trouver d’excuses, sans louvoyer comme à votre habitude (combien de temps passez-vous sur FB ? aahhh, vous voyez !!! 😊  )
  4. Notez le temps que vous passez sur chaque tâche (au début, cela peut paraître ennuyeux, mais cela vous permettra d’identifier ce qui vous prend du temps, et ce qui n’en prend pas, afin de mieux gérer par la suite)
  5. Un autre petit truc, programmez la consultation de vos e-mails à un ou deux moments définis dans la journée (pour ne pas y aller toutes les 2 minutes, et ne pas vous laisser entraîner par d’autres tâches, au risque de vous retrouver avec 5 dossiers ouverts en même temps, à n’en terminer aucun, et à ne pas finaliser votre présentation de l’après-midi devant l’équipe, vous voyez le genre ?)
  6. Les rétroplannings, vous connaissez ? Reprenons l’anniversaire : 1/ décider la date, 2/ délai pour prévoir le repas auprès d’un traiteur ?, 3/prévenir les personnes concernées x jours avant, 3/ prévoir une date limite pour les réponses, 4/ commander le repas en fonction des réponses reçues, etc…Idem pour le dossier au bureau…(intervenants, leur implication dans le dossier, matériel nécessaire, etc…)
  7. Prévoyez toujours plus que trop juste : vous pensez pouvoir rédiger le dossier (après collecte de toutes les infos) en une heure ? Donnez-vous deux heures (ou trois…histoire de découvrir le temps réel dont vous avez besoin…)
  • Autres solutions

  1. Coupez téléphone, ordinateur, boîtes mails, etc…bref…tout ce qui pourrait vous perturber lorsque vous décidez de vous concentrer sur une tâche bien précise (ci-dessus ou autre ci-dessous)
  2. Notez chaque fois que vous avez envie d’abandonner ou que vous vous sentez boosté(e) de continuer, les avantages et inconvénients à le faire/à ne pas le faire
  3. L’auto-hypnose peut également être une piste de solution pour en finir avec la procrastination : cliquez ici.
  4. Offrez-vous des récompenses : ne soyez pas trop difficile envers vous-même, changer demande du temps, et même la plus petite victoire mérite d’être fêtée !

« La procrastination est l’assassin de l’opportunité  » Inconnu

 

Pour parvenir à mettre plus de légèreté et lâcher-prise dans votre quotidien, afin de vous épanouir pleinement, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook  » Soyez la Capitaine de Votre Vie, par Saïda Bouzinab « 

Si vous pensez que je peux vous aider, envoyez-moi un message à l’adresse suivante : contact@osezvous.net

Partagez cet article autour de vous, commentez-le et faites-moi part de votre avis.

Merci !